Replier le menu
Menu

Portrait de Carine Pernin, retour sur la formation « Secrétaire de Mairie »


Portrait de Carine Pernin, retour sur la formation

Carine PERNIN fait partie des 18 vosgiennes ayant participé à la formation de secrétaire de mairie. Mise en place par l’agence Compétences & Territoires des Vosges, le CNFPT et Pôle emploi Vosges, elle s’est achevée ce lundi 24 Juin. Carine travaille aujourd’hui au sein de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. Rencontre :

 

Portrait de Carine Pernin

J’en ai entendu parler par la secrétaire de mairie de mon village, qui savait que j’étais en recherche d’emploi. Elle m’appelle un jour, pour me dire qu’elle revenait d’une réunion et qu’une formation de secrétaire de mairie allait être mise en place. J’y suis tout de suite allée. Lola Claudel faisait la présentation de tout ce qui allait se dérouler. J’ai envoyé un CV et une lettre de candidature, puis j’ai passé des tests, auxquels j’ai été reçu et ensuite j’ai passé un entretien individuel. Suite à un concours de circonstances, je me suis retrouvée le 24 Janvier à démarrer pour deux petites communes pour un remplacement congés maternité. J’ai été trois semaines en binôme avec la secrétaire de mairie qui était en place. J'ai eu l'opportunité de continuer cette formation tout de même. Au bout de 3 semaines je me suis retrouvée toute seule sur le poste. Donc un peu stressée effectivement! En fait, je ne connaissais rien, le secrétariat et le secrétariat de mairie ça n’a rien à voir. Voilà comment je me suis retrouvée à faire cette formation. Très bonne formation d’ailleurs, très formatrice!
La formation s'est déroulée du 18 Mars au 24 Juin. Le fait d’avoir des formations après une première expérience, ça permet de poser d’autres questions, et ce n’est pas mal non plus. Donc, il y avait 20 journées de formation. On a tout balayé : l’urbanisme, comptabilité, l’état civil, la fiscalité… Les formateurs étaient professionnels, ce qui est vraiment intéressant. La formation s’est déroulée à Epinal au CNFPT.Il y avait énormément d’échange. Même les formateurs nous ont remercié car c’était vraiment interactif. Il y avait vraiment des cas concrets à certains moments, donc ça servait à tout le monde.
Complètement. Des profils vraiment atypiques. Une personne qui était esthéticienne, qui n’avait jamais touché au secrétariat. Mais visiblement chacun s’est vraiment bien adapté. Il y avait aussi des jeunes qui avaient 22-23 ans et qui m’ont dit au bout de 3-4 sessions de formation qu’elles étaient super contentes car elles ne s’attendaient pas à ça. Elles sortaient du circuit scolaire, elle croyaient que ça allait être comme à l’école, qu’il fallait lever la main… Tout le monde s’est impliqué.
J’ai passé un Bac STT et j’ai été en BTS G3, action commerciale, je me suis rendue compte que le commercial n'était pas fait pour moi. Et aussitôt je suis rentrée dans la boîte où je suis restée pendant 20 ans. Et quand j’ai été licenciée fin 2016, j’ai eu l’opportunité de pouvoir suivre une formation et j’ai choisi une formation en comptabilité. J’ai passé un titre AFPA à Golbey pendant 7 mois assistante comptable. Sauf que sortie de là, je n'ai rien trouvé dans la branche. Honnêtement ça a été très dur, je me disais que ça allait être simple de retrouver du travail. J’ai fait des petits boulots entre temps, des remplacement, mais rien de bien transcendant et rien dans la comptabilité comme je voulais.
Laurence, la secrétaire de mairie de La Bourgonce, je la remercie fortement car je n’en serai pas là. Comme quoi le bouche à oreille et oser dire que l’on est en recherche d’emploi ça peut aider. Je souhaiterais aussi remercier Léa GERARDIN, secrétaire de mairie des communes de Gemaingoutte et Frapelle, qui m'a fait confiance pour son remplacement de congé maternité et aussi Jacques ROUYER (Maire de Gemaingoutte) et Marcel DOERLER (Maire de Frapelle) , qui m'ont également fait confiance et m'ont permis de découvrir le monde communal.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour assurer son bon fonctionnement, mesurer sa fréquentation, améliorer l’expérience de navigation et l’interaction avec les réseaux sociaux.